Le blog de Camille et Nicolas

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Voyage de Clément

Dans cette catégorie, vous trouverez les billets relatifs au voyage de Clément

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, 14 novembre 2005

Des nouvelles de Trieste

Bonjour, Bonjour,

j'ai reçu quelques plaintes sur le fait que je n'envoyai plus beaucoup de nouvelles...
je m'en vais me rattraper de ce pas.

Je suis donc a Trieste depuis maintenant plus de deux mois, les etudes ce passent bien et je negocie deja les premieres epreuves (provetta) avec confiances. Mon niveau d'Italien augment tout les jours, meme si dantes a encore de la marge.

Trieste est une belle ville au style un peu Austro-Hongrois, je dirais, mais c bo. Pour changer un peu d'air ils nous arriv ent a mon compatriote (Loic) et moi de sortir de Tieste Et donc de sortir de l'Italie tout court. (en effet si vous prenez un atlas, vous comprendrez tout de suite que Ljubjana et Zagreb sont plus proche que milan).

Nous avons donc visiter ljubjana (il y a deja qq semaines) ounous avons pu assister a un concert de percussion plutot original, en plein centre ville. la bonne ambiance etait au rendez vous. le lendemain on en aprofiter pour visiter un peu la ville, mais on en a vite fais le tour.

Je suis egalement aller a Vienne (tout seul) chez une amie de Clotilde, le WE du 1er novembre. J'y ai passer 3 jours sympas, sous un soleil radieux. la du coup trois jours n'etaient pes suffisants pour tout voir. cependant aujourd'hui je l'affirme, LE DANUBE EST BLEU... je n'y croyais pas au debut, mais en fait si. Grace a Anne-lise, j'ai egalement fais le tour du ring, decouvert le belvedere et plein d'autres endroits fort sympatiques, Vienne est une ville bcp plus aerree que Trieste (sauf les jours de bora (vent tres fort (qd je dis tres c tres, vous me connaisez) qui descen des montagnes), ou trieste emporte la palme).

Ensuite j'ai profiter de la semaine de repis que j'avais pour me rendre en Pologne voir qq amis. J'ai donc visiter la charmente ville de Cracovie et la decevante capitale de la pologne qui est Varsovie, dont je ne retiendrais pas grand chose. j'ai aussi visiter Lodz, et gliwice, moins connues, mais j'y avais des connaisances. Puis j'ai fais un petit tour dans les montagnes du sud, ou la neige n'etait pas encore presente ce qui etait mieux pour notre programme de randonnees. On a meme pu dormir chez des Polonais tres sympas qui nous ont inviter a rester pour le dejeuner a la mode polonaise. Tres bon et pas si alcolise que ce qu'en pense les mauvaises langues.

sur ce je suis maintenant de retour a trieste depuis une semaine, dans deux semaine, je vois Clotilde a Rome, ou on va voir des amis de Loic. En effet il y a travailler 4 mois cet ete.

A plus pour de nouvelles aventures...
clement
ps: si qq1 pouvais me faire parvenir l'adresse de mon cher cousin Antoine, ce serait super sympas, merci
clem

vendredi, 23 septembre 2005

Les aventures de Bibi_ber au pays des pizzas

Salut tout le monde,

on est bien arriver a Trieste! apres 1500 bornes en polo (sur 2 jours), on est arrive a trieste. on a tout de suite rencontre Massimo, notre proprio, la trentaine sympas. l'appart est cool, pour le moment on est tout seul, mais ca devrais pas durer. en effet, il y a un italien et deux italiennes qui doivent nous rejoindre. le truc drole c que l'on a exactement la meme chambre que Vincent (Cuvillier, grand frere de del) quand il etait a Trieste, y a trois ans. du coup on a trouver des poster de Franc Cammas sur son trimaran Groupama offert par ouest france...sinon l'appart est cool, cibles de flechettes, douches neuves, lave linge neuf, lstre zarbi, carrelage kitch, lecteur dvd et vu sur la salle de bain des voisine... mais vous verrez tout ca au nouvel ans!

Sinon a la fac on a galere un peu style auberge espagnole croiser avec la maison des fous de astèrix et les douzes travaux. mais la truc incroyablement genial, c la VUE SUR LA MER, trop belle depuis l'entree du campus, on surplomb tout trieste, style carte postal.

on a deja qq contact, meme si pour le moment, je vis un peu au crochet de Loic (on va pas non plus faire bande a part). hier on a fais l'ouverture d'un bar dans le centre a trois minutes de chez nous avec une gentille italienne qui revenait d'une annee Erasmus a Paris.

voili voilou, on serat pt-etre en cours la semaine prochaine ou la suivante, c la belle vie,
a bientot

clement&Loic

jeudi, 15 septembre 2005

Les folles aventures de Bibi_Ber de retour au pays

Objet: Je suis rentre a ma maison
Date: Tue, 13 Sep 2005 09:35:26 +0000

Bonjour, tout le monde,

je suis enfin rentrer au pouliguen chez mon papa et ma maman!

on a quitter grandville le 6 septembre au matin a deux. en effet, on a laisser Gaelle et cedric (le proprietaire du bateau a grandville, avec pour oblectif de recuperer le second a st quay deux jours plus tard. Nous voici donc manu et moi, faisant cap sur dinard avec un bon vent de NE. vent un peu trop bon d'ailleurs, car on arrive trop tot devant l'embouchure de la rance. du coup on a beau louvoyer (tirer des bords) pendant deux heures, on ne progresse pas face a la riviere qui se vide, on decide donc de fini au moteur. on est un peu decu par la vue des remparts de st-malo que l'on nous avait decris comme magnifique, c juste bof. la ville est plus belle de l'interieur. on arrive donc a dinard en fin de journee ce qui nous permet de deguster une bonne galette bien de chez nous, ca fesait logtemps. puis on passe la soiree avec Herve Gosselin, qui se trouvais lui aussi a dinard.

le lendemain on repart a midi, pas parcequ'on est des flemmard! c'est juste pour attendre la fermeture du bureau du port et ainsi partir comme des voleurs... direction St quay. malheureusement le vent n'est pas au rendez-vous! on se fait donc porter ar le courant jusqu'au cap frehel. mais le courant, ça va, ça vien! du coup on se retrouve a faire du sur place une fois le cap frehel passer. on derive meme sur des roches. du coup on met le moteur (2 fois en deux jours, c beaucoup), pour se degager des cailloux, puis on fini a la voile avec le peu de vent que l'on trouve. on arrive a st quay a 3h du mat et on se couche.

le lendemain on est reveiller par les douanes! pas toujours top des le lever. mais on a pas le choix. du coup il fouille le bateau a la recherche de stupefiant, et font choux blancs bien sûr; il nous prennet pour qui! apres une courte discussion avec le maitre du port on beneficie d'une reduction etudiante pour le prix de la nuit (-100%, sympas). puis cedric nous rejoinds; notre but maintenant est claire, etre le plus vite possible a st'marine; malheureusement le vent ne l'entend pas de cette oreille.

la premiere nuit on est obliger de mouiller en pleine mer a moins de 10milles du port de st quay! le deuxieme jour on traverse difficilement la baie de morlaix et on passe l'ile de batz dans la nuit; du coup on doute de la date de notre arrivee a st-marine, on est donc oblmiger de se separer de Manu a l'aber wrach, pour pas qu'il loupe sa rentree.

on quitte don l'aber wrach le 10 apres qq heures d'arrets, et surprise, le vent est bien etablie, de secteur nord. on envoit le spi et c'est parti, des pointes a plus de 7noeuds. de peur d'arriver trop tot au raz de sein, on fait relache une heure aau petit port du conquet, le temps de bien manger. on passe le raz de seins, vers 2h du mat, sans encombre, car au bon moment et toujours sous spi.

a paritir de la on fait cap sur Ekmul, le phare de la pointe de Penmach. ce phare est gigantesque et eclaire tres loin, ducoup on a toujours l'impression qu'on va bientot le doubler mais en fait, ca dur des heures et des heures. au petit main c'est chose faite. cap sur st-marine. on arrive au port a 13h.

c'est fini, je prend le train de 16h pour nantes, a 20h je decouvre une bertonnade chez cam et nico, ya pas a chier, je suis rentrer. ça fait du bien d'etre a la maison... mais pas pour trop longtemps, en effet je repart dimanche pour Trieste, ou j'ai enin trouver une chambre. mais c'est une autre histoire qui commence.

a bientot
clement

lundi, 8 août 2005

Les folles aventures de Bibi_Ber au pays des trefles

Date : 6 août 2005 12:10:57 HAEC
Objet : Stornoway to Dingle

kikou tout le monde,
comment vous aller bien?

je recois bien vos message et il me font toujours autant plaisir, ca me permet de me rappeler qu'il n'y a pas que la voile dans la vie. Au bout de trois mois le risque est grand. Mais l'aventure est en train de se terminer et peut-etre plus viote que prevu. En effet je vais peut-etre decider de rester en Irelande, si j'arrive a trouver un boulot. J'ai croiser un pote a Sligo qui fais du Woofing depuis trois mois dans des fermes bio un peu partout en irelande. Il m'a proposer de l'accompagner pour sa prochaine ferme pres de clifden, si ca me tentais, et ca me tente.

sinon pour les news on est rendu a Dingle (bell, Djingel...). un petit port tres sympas, bien abriter, au fond d'un baie du meme nom. on est arriver hier.

Depuis stornoway on a donc bien avance vers le sud de l'irelande. on a fais une etape a sligo ou j'ai rencontrer Manu(l'aprenti agriculteur bio) et ou on a passer une bonne soiree au yacht clup ou se tenait une regate national de "GP 40", un petit deriveur a la mode irelandaise. Le mouillage etait tres typique avec des rocher qui affleuraient un peu partout et un chenal etroit comme un tete d'epingle. ensuite on est descendu avec un bon vent portant jusqu'au iles d'aran ou on as eu un tamps magnifique> on en a donc profiter pour louer des velo et faire le tour de l'ile. c'etait physique, mais ca fait du bien de ce degourdir les jambes. les iles d'aran sont a proprement parler des cailloux pele, mais les iliens on (par le passer) construit des kilometres de petit murret (y en a partout c dingue) ce qui a permis petit a petit a l'herbe de pousser a l'abris du vent. mais la couche de terre depasse rarement 2-3cm.

Au debut on devais aller a galway pour acheter une carte du sw de l'irelande mais on a trouver ce qu'il nous fallais grace a des canadiens. ce qui nous a permis d'eviter une etape sans interet dans un gros port. en echange on c'est fait bien secouer pour regagner la peninsule de dingle, on a meme du s'abriter dans un mouillage pour passer la nuit avant de reprendre la mer le lendemain matin et d'arriver a dingle.

voila pour les news. je telephone a manu et je sais si je reste en irelande, dans ce cas je ne sais pas qd je rentre, peut-etre dans 2ou3semaines, mais d'ici la les choses ont le temps de changer.
affaire a suivre.
je vous embrasse
clement

jeudi, 28 juillet 2005

les photos de bibi-ber sont légendées

Clément vient de m'envoyer les commentaires à ajouter à ses photos, et c'est chose faite. Donc cela répondra surement aux nombreuses questions que vous vous posiez, du style : "c'est quoi cette église?", "c'est ou ce phare?", j'en passe et des meilleures... bon voyage

mercredi, 27 juillet 2005

Les folles aventures de Bibi_Ber au pays des hebrides

Date : 27 juillet 2005 17:32:51 HAEC
Objet : je me rapproche

les feroes sont maintenant derriere nous, apres trois jours d'escales au vestman et trois autre au feroes, me voila aux hebrides.

les vestman sont des iles au sud de l'islande assez incroyables, elles on connu une recente eruption en 1973 qui as recouvert la moitie de la ville et agrandi le territoir de 20 km carre. la lave a meme faillie boucher l'entree du port. mais les icelandais ont tout fais poursauver leurs port car la peche sur cette ile est presque la seule recette (avec la chasse au macareux cf + loin). et ils on reussi a coup de 100 de littres d'eau a qq metres pres, ce qui fais de ce port un abris naturel exeptionel.

la chasse au macareux : la chaasse aux macareux ne se fais que par qq peronnes autorises en islande, au nombre de 80 toutes reunies au Vestman. ils doivent aller se nicher dans des falaises abrutes par des prouesse dignes d'alpinistes chevronne. ensuite au moyen de grandes epuissette ils attrape les macareus trop curieux qui s'approche. la regle est de relacher le premier. ensuite ils peuvent en prendre plus de 100 chacun par we. en contre parti qd les petits apprenne a voler la plupar d'entre eux se debrouille tres mal et les rues de la ville sont jonche de bb qui ne peuvent redecoler, meme les adultes ne sont pas tres douer a se jeu. pendant des semaines, les iliens les rmennes a l'eau par centaines pour qu'ils puisse repartir.

Ensuite on a rejoins les feroes ou on a pu faire trois nouvelles escales sur trois iles diferentes, Midvagur sur Vagur, torshaven, et une autre ville sur l'ile la plus au sud. on en a pofiter pour se faire inviter au plus gd festival de musique es feroe, qui regroupe 5000 personnes sur une plage dans un petit bled ou il n'y a meme pas un pub (comme quoi c petit)

ensuite on a mis cape au sud, malheureusement principalement au moteur fautes de vent.

grosse bizes a tous
clement

Ps; pour ma petit meme qui se rejouis que je n'aille pas affronter l'atlantique nord, je pense apres coup que je prefere de bcp cette croisiere retour, cependant je n'ai pas dis mon dernier mot, l'ocean n'as qu'a bien se tenir... c pas l'homme qui prend la mer, c la mer qui prend l'homme

samedi, 23 juillet 2005

Les folles aventures de Bibi_Ber au pays de Björk (bis)

Comme vous l'aurez compris en lisant le billet précédent, nous avons rencontrés Clément à Reykjavik. Il en a profité pour nous donné quelques photos que Pierre et lui ont prises pendant leur traversée. Elles sont en ligne dans les galeries. Il nous a dit qu'il les décrirait à son retour en ajoutant des commentaires.

D'autre part, il y avait 4 petits films avec les photos : ici, ici, ici et . Bonne projection !

Les folles aventures de Bibi_Ber au pays de Björk

Avec un peu de retard (pour cause de vacances :) ), voici les mails que Clément nous a envoyés pendant les trois premières semaines de juillet.

Lire la suite...

jeudi, 23 juin 2005

Les folles aventures de Bibi_Ber au pays de Björk

Objet: le horn est deriere nous
Date: Wed, 22 Jun 2005 18:02:31 +0000

coucou la compagnie,
Godan dagin, comme ils disent dans le coin
Depuis Husavik on a bien avance et on as eu des hauts et des bas.
On commence par un bas, avec l'etape qui nous mene a Olafsfjordur et qui se deroule au pres avec un vemt qui qvoluras toute la journee dans le mauvais sens. On dis aussi adieux a la baie des baleines dont on auras pas vu la queue, on se rattrapera dans le St Laurent.
Un haut en arrivant a Olafsfjordur, car on est fier d'avoir resister a l'envie de mettre le moteur qui aurais pu nous tenter (oephemisme) a plusieurs reprise tellement le vent etait capricieux.
L'etape entre Olafsfjordur et Siglufjordur est mi figue mi raisin. elle se deroule entierement au moteur, mais sans gros probleme et assez courte pour se reposser.

le 19 au matin la meteo est favorable pour qu'on fasse une grosse etape directe vers le horn, mais demain se serat pt-etre plus le cas. on sort du port au moteur, on hisse la GV et juste avant de l'eteindre le moteur cale. Impossible de le redemarer. apres plusieurs essais la decisions est prise a contre coeur, demi tour. on regagne donc les quais a la voile avec un vent tres perturbe qui tourne sur 180°avec de fortes rafalles. c'est un gros bas. Mais il ne dure pas vraiment car on nous envoi un mecano un dimanche qui apres 2h et un changement de filtre nous refais marcher le moteur. coup de l'operation, 1000isk (12euro) pour la piece. main d'oeuvre gratos un dimanche, meme pas un verre de vin car il doit rejoindre sa famille pour le repas dominical. Chapeau!

Le 20 au matin rebelotte. depart tot, pb de moteur retour au port (au moteur cette fois car pas completement hs. on trouve un mec en 20 minutes qui resert un truc oublie et on repars. une fois dehors le vent est toujours favorable. on tente le coup cap sur le horn a 8 milles.

l'etape commence bien, toute la journee au bon plein ou autravers. a minuit un coup de vent nous secou un peu on reduit la voile et on baisse la tete dans des rafalles a 45 Noeuds! au petit matin on arrive au horn (3h du mat) la baie adjacente n'etant pas bien abritee malgre un vent plus calme on continue jusqu'a Adalsvik. le moral est bon on a enfin passe le horn objectif en sois,il nous reste 10 jours pour atteindre peperre Reykjavik a moins de 200M. Le Hic, car il y a toujours un hic, c'est que la cadenne de hauban tribord est a moitie arrachee. une des deux tige filtee a casee nette. on est oblige d'affale au cas ou et de finir au moteur. la grande question est ou et comment on vas reparer cette piece assez compliquee?

Cependant on decide d'oublie un moment nos probleme et de dormir a Adalsvik. en se levant (14h) le soleil brille sur ce quoi de paradi coupe du monde (aucune route d'acces). on prend du bon temp et on se ballade a travers les petits oiseaux et les moutons en liberte. apres une semaine le soleil se montre enfin!

le lendemain (ce matin) cape sur Isafjordur pour tenter de resoudre nos pb. On croisse un mec sur le port :
"-Do you no wear oui kan found a Harboor Master?
-???(ils nous emmene dans son usine ou il cherhce qq'un qui pqrle l'anglais)
- Pierre tu vois ce que je vois?"
on est arrive en plein milieux d'une usine d'acier pleine de soudeur. le reve. on leur montre la piece ils nous dise "OK have a walk and come back" on vas faire des courses et on reviens la piece est comme neuve et c'est gratis. dire qu'on avais imaginer ralier Reykjavik au moteur. ils sont geniaux c'est Islandais.

la on a encore du grand soleil on va aller prendre une douche a la piscine, ce soir pizza pour feter ca. et apres on reprend le planing tranquil mimile (sauf ue le vent a tourne sud forcement, on peu pas tout avoir)

voila des nouvelles longues mais pour finir bonnes.
je t'embrasse tres fort ma maman ainsi que lilli et papa.
a bientot.

lundi, 20 juin 2005

Encore un mail

Objet: RE: à la poursuite du cercle polaire par correspondance ..
Date: Thu, 16 Jun 2005 17:28:30 +0000

Bravo Maman pour le velo, et si on te retire les roulettes tu te pete la gueule? demande a marie la reference a chercher dans les Wriggles. pour ceux qui sínquiete, je suis pas pres de prendrede coup de soleil de minuit, ca fais 3 jours qu'il ne sort pas des nuages. on va donc peut-etre changer nos plan d'aller a Grimsey pour Akureyri, 2eme ville du pays, le jour de la fete nationale. sinon de puis Nes. on avance bien avec le bateau. c'est notre premier jour de repos, mais le trajet n'est pas tres fatioguant, les vents sont rarement tres fort. le seul passage qui nous a fais un peu de dificultees (un peu de sport quoi) c'est le passage de la pointe nord ouest de l'Islande, Langaness. c'est une longue langue de terre sans aucun abri qu'on a du remonter au pres. Le tout dans un brouillard assez dense. on as a peine apercu la pointe alors qu'on etait a moins d'1 M. Donc pas de photo. on a dormi a Raufarhofn. port assez difficile d'acces, plein de cailloux ou deferle les agues, mais bien protege.

le lendemain on a passez la pointe la plus nord de l'Islande (avec un nom tres complique) et sans doute aussi le cercle polaire. Puis on a traverse la baie de Husavik sois disant pleine de baleine, on a rien vu. on passeras sans doute la fete nationale locale (17juin) a Akureyri.

Bizes a tous et a bientot
clement
Ps;: Maman, si tu veux un sit bien fais sur l'islande, j'en ai mis un en racourcis dans les onglets de Mozzila (demande conseil) fais par 2 touristes fr, plein de foto et d'explications.

mardi, 14 juin 2005

L'aventurier... en Islande !

Date : 12 juin 2005 00:04:32 HAEC
Objet : RE: L'avenir

un petit mail pour dire que je suis bien arrive en Islande! on est parti le trois juin des orcades et apres 35h (syndicales dirais pierre) on a atteind les feroe a torshaven. cette premiere traversee c'est bien passee, vent de travers a une moyenne de 6N. on a pris une journee pour visiter la capitale et monter sur une coline/montagne adjacente, au bout de 2h de marche on a atteint le sommet: Vue Imprenable, sur les fjords etr les iles adjacentes, en plus il faisait beau. Le lendemain on as navigue ds les fjord jusqu'a Eidi. Magnifique. Ensuite on est parti pour les l'islande vers 13h. tout c,est encore bien passe au travers jusqu'a la 2eme nuit ou on est passe a travers une depresion. c'etait dure mais on en est sorti. On a retrouver le beau temps en arrivant sur l'islande a Djupivogur ou on a passe une journee sous un grand soleil (sieste dans l'herbe des verts paturages). Aujourd'hui on as commence notre tour de l'islande par le nord. pas de vent mais pas de pluie nonn plus. nous esperons avoir plus de vent plus tard. on est donc a Neskaupstadur (ou un truc dans le genre. dans les prochains jours on continue tranquillement vers la capitale pour y etre au debut du moi de juillet. on compte passe une "nuit" a Grimsey, ile sur le cercle polaire.

voila je fais cour car c cher et lent. je donnerais sans dout plus de nouvelles de reykjavik.
NB: je n'es pas encore lu vos dernier mail preferant donner des news, mais je vous en remercie.
a bientot
gosses bizes clem

dimanche, 12 juin 2005

Voici le premier mail...

... que Clément nous avait envoyé le 12 Mai. Il n'avait pas encore traversé la Manche. Cliquez sur le lien ci-dessous, puis allez par ici et par pour lire les mails suivants.

Lire la suite...

samedi, 11 juin 2005

Les dernières nouvelles de notre Tabarly national

De : Isabelle Berton Objet : Saga Islandaise Date : 10/06/2005 21:06

Bonsoir à tous,

Nous avons eu des nouvelles indirectes de Clem : la femme de Pierre (son skipper) a téléphoné hier soir, elle a dit à Marie : ils sont arrivés en Islande et il vont faire du cabotage autour des côtes pendant le mois de juin en attendant le reste de l'équipage (3 personnes apparement)
ils vont aller dans une île au delà du cercle pôlaire et vont essayer de photographier le soleil de minuit, il fait doux (!!)
ils renoncent à aller au Groenland à cause du risque iceberg (re !!)

bref tout continue bien
à suivre
bisous à tous

jeudi, 2 juin 2005

L'aventurier

Hier, nous avons reçu des nouvelles de Clément. Pour ceux qui ne sont pas au courant, il est parti faire un périple en bateau (départ de la France et arrivée soit en Islande, soit au Canada...) en équipage, sur un voilier de 12 mètres. Il nous a proposé de publier les photos de son voyage sur le blog, donc je pense que vous aurez régulièrement de ses nouvelles dans ces pages. En attendant, voici les mails qu'il nous a déjà envoyés. (il me manque le premier mail qu'il a envoyé. Si vous l'avez, envoyez-le moi pour que je le publie...)

Lire la suite...