Le blog de Camille et Nicolas

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Chateaux de la Loire

Eté 2006 - visite des châteaux de la Loire

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, 15 septembre 2006

Films de vacances

Voilà, j'ai fini le montage de mon film de vacances. Vous pouvez en profiter ici (36 Mo, au format QuickTime, 15 images par seconde en 320*240).

Bon visionnage !

lundi, 11 septembre 2006

Chambord - Blois - Cheverny

Nous commençons notre dernier jour dans la vallée de la Loire par la visite du château de Chambord. Demeure de François 1er, il n'y aura vécut qu'une soixantaine de jours en 30 ans de règne. Il faut dire qu'à sa mort, le château n'a toujours pas finit d'être construit...
Si vous allez le visiter un jour, je conseille fortement de prendre un guide : il vous emmènera dans des lieux inaccessibles au public et il faut bien avouer que cela rehausse considérablement l'attrait de ce château. Ainsi, nous avons pu admirer les charpentes impressionnantes, en passant par de petits escaliers menants aux appartements et aux combles.
Evidemment, on s'est quand même amusé (comme tout le monde...) à ne pas se croiser dans l'escalier à double révolution qui, contrairement à la croyance, n'a pas été construit par Léonard (puisqu'il était mort lorsque les travaux ont débuté) mais a sûrement été inspiré par ses croquis.
Chambord
Après Chambord, place à Blois. Ce château a lui aussi une histoire peu ordinaire : chacun de ses propriétaires en a construit une aile... Cela commence par Louis XII, dans un style brique et pierre du Moyen-Age. Puis François 1er y fait construire l'escalier dans la cour, ainsi qu'une aile de style début renaissance. Enfin, Gaston d'Orléans commence à le rénover dans le style renaissance classique (avec colonnes et bustes "romains"), jusqu'au jour où il apprendra qu'il ne deviendra pas Roi de France. Les ouvriers, de peur de ne pas être payés, refuse de continuer les travaux...
Blois
Château de Blois, aile Louis XII

Blois

Château de Blois, aile François 1er

En sortant du château, nous sommes tombés sur un rassemblement de vieilles voitures, concurrentes d'un Tour de France quelconque... Bref, on les a prises en photo :)
Voitures
Un Renault, la plus vieille des participantes...

Pour en finir avec les châteaux, nous sommes passés à Cheverny avant de partir. Ce château a inspiré Hergé pour le château de Moulinsart. Et je dois dire que la ressemblance est bluffante (il suffit de l'imaginer sans les 2 pavillons aux extrêmités...). Château du 17e siècle, c'est ici que naît l'architecture à la française (finie l'inspiration italienne de la renaissance). C'est le château le plus meublé après Versailles, et c'est beau ! On imagine très bien y célèbrer un mariage. D'ailleurs, on peut louer l'orangerie si cela vous intéresse (on ne s'est pas renseigné sur les prix...).
chateau de Cheverny

samedi, 9 septembre 2006

Amboise et Le Clos-Lucé

Amboise est un château royal dominant la Loire. C'est ici qu'est mort Charles VIII (à 28 ans) en se cognant la tête à un linteau de porte, alors qu'il ne mesurait qu'à peine 1m54... C'est dire si les portes étaient basses en ce temps-là ! Du coup, son cousin Louis d'Orléans devint Louis XII et épousa Anne de Bretagne, qui fut Reine de France pour la deuxième (je sais, c'est une histoire que je vous ai déjà racontée, mais elle me plaît particulièrement...)

Pour en revenir au château, nous sommes arrivés au moment où une visite guidée commençait. On en a donc profité et on a bien fait, parce que le château est un peu vide et, sans les explications d'un professionnel, on peut passer à côté de pleins de choses très intéressantes, tant du point de vue architectural qu'historique.
Amboise
Après déjeuner, direction le Clos-lucé, demeure offerte par François 1er à Léonard De Vinci. Dans le château, 3 pièces sont dédiées aux maquettes et dessins du maître et dans les jardins sont exposés quelques réalisations grandeur nature de certaines de ses machines extraordinaires (l'hélicoptère, le parachute, le pont tournant, le bateau à aube...)
le Clos-Lucé
le Clos-Lucé
le Clos-Lucé

lundi, 4 septembre 2006

Chenonceau

Programme du jour : Chenonceau !
Henri II[1] y installa sa favorite, Diane de Poitiers[2], et c'est elle qui y résida le plus longtemps. Puis, à la mort du Roi, dans d'atroces souffrances, la Reine Catherine de Médicis[3] récupère le château et offre à Diane en échange celui de Chaumont sur Loire. C'est Catherine qui fera construire la galerie qui enjambe le Cher.
Chateau de Chenonceau
On a particulièrement apprécié les cuisines, avec leurs immenses cheminées et les collection de cuivres... Mais le reste est beau aussi, on s'imaginait très bien se remarier dans la galerie au-dessus du Cher...
Comme à Villandry, on a admiré les beaux jardins (celui de Catherine et celui de Diane).

Deuxième château de la journée : la Bourdaisière. Il n'est pas très connu et pourtant, il en a connu des déboires... ! Il a été à plusieurs reprises détruit puis reconstruit, ce qui donne au final une architecture assez hétéroclyte, où des morceaux du Moyen-Age côtoient des ailes de la renaissance, avec un peu d'Empire au milieu...
Chateau de la Bourdaisiere
Avant de rentrer à la chambre d'hôtes, on a fait un détour par les caves de Montlouis-sur-Loire : ils ont des bouteilles de blanc moëlleux, ma foi fort sympathiques !

Notes

[1] Emblème : le croissant de lune

[2] Emblème : 3 croissants entrelacés

[3] Emblème : l'écharpe d'iris

mardi, 29 août 2006

Langeais - Villandry

Première étape de notre périple en vallée de la Loire : une chambre d'hôte (climatisée, ce qui pas désagréable en ces temps de canicule...) à 500m du château de Chenonceau.

La journée a commencé tôt au Pouliguen, et nous avons entamé les visites par le château de Langeais vers 10h, après 3h de route. Langeais est un petit château de l'époque médiévale peu connu, et poutant c'est là que se sont mariés en grand secret Anne de Bretagne[1] (alors Duchesse de Bretagne, elle avait 14 ans et mesurait à peine 1m50) et Charles VIII[2], Roi de France. C'est ainsi que la Bretagne devint française...
La particularité de ce mariage, c'est que le contrat (rédigé sous la surveillance de Louis XII) stipulait qu'en cas de décès du Roi sans héritier, Anne devrait épousé son successeur... Or, Anne donne naissance à 6 enfants qui mourront tous en bas-âge, avant que Charles VIII ne meure en se cognant la tête contre une porte du château d'Amboise. Du coup, Anne est la seule personne à avoir été 2 fois Reine de France, puisqu'elle épousera le successeur de Charles VIII, qui n'est autre que... Louis XII[3], comme par hasard !
Il y a une autre Duchesse de Bretagne qui devint Reine de France : Claude, la fille d'Anne, sera la première épouse de François 1er[4], et la Bretagne resta française. Je suis sûr que vous connaissez tous Claude, c'est elle qui a donné son nom à une célèbre prune...

Château de Langeais

Après cette première visite très historique, nous nous sommes émerveillés devant les somptueux jardins du château de Villandry. Ca doit être un sacré boulot que d'entretenir tout ça ! Surtout que l'on y était durant la canicule : on a eu bien chaud, alors je n'ose pas imaginer les jardiniers... Le château était lui aussi très intéressant, rénové et aménagé façon XIXe. Les carpes sont énormes dans les plans d'eau !

château de villandry

Et on a finit la journée en faisant un petit tour à Tours. On en a profité pour manger une bonne glace bien rafraichissante.
Le programme de demain, c'est Chenonceau et la Bourdaisière.

Notes

[1] Emblème : l'hermine

[2] Emblème : l'épée flamboyante

[3] Emblème : le porc-épic

[4] Emblème : la salamandre